Né au Liban le 2 avril 1974, Ziad Kreidy, musicologue et pianiste, commence ses études de piano à l'École de Musique de Kaslik.
 
Lauréat, en 1991, du 5ème Concours National du Liban, le gouvernement français lui offre une bourse pour qu'il puisse poursuivre sa formation à Paris. Il y obtient de nombreuses récompenses : Prix de la SACEM, Doctorat en Esthétique, sciences et technologies des arts de l'Université Paris 8, premiers prix d'orchestration, d'analyse à l'unanimité, et d'organologie à l'unanimité avec les félicitations au Conservatoire Supérieur de Paris-CNR, premier prix de piano à l'unanimité au Concours centralisé de la Ville de Paris, prix de piano, musique de chambre, analyse et écriture dans différents conservatoires nationaux.

Il s'est déjà produit en France, en Allemagne, au Danemark, en Norvège, aux Etats-Unis, au Mexique et au Liban, entre autres au Sénat à Paris dans le cadre du 9ème Sommet de la francophonie, à l'Hôtel de Coulanges, au Festival des Musiques du Cœur au Marais, au Festival Les Saveurs Musicales, au Carrousel du Louvre, à la Sainte-Chapelle, au Festival Pianissime, au Centre National des Arts et Foro de Coyoacán de Mexico, à l'Off Byblos Festival, au Grand Sérail de Beyrouth, au Festival International al Bustan, à Gammel Holte Kirke, à Ål kulturhus, à Temple University à Philadelphie, etc.

Différentes radios et télévisions ont enregistré ses concerts. Parmi ses partenaires, il compte le Netherlands Wind Ensemble, le Quatuor Mexico, la Camerata St-Louis, Bernard Bessonne, Priscille Lachat-Sarrete, Claire Levacher, etc. 

Il a enseigné à l'Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), à l’Université Bordeaux 3 et à l’Université de Franche-Comté. Il est actuellement Professeur titulaire de culture musicale (analyse, recherche, composition) au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Ville d’Avray. Il est également l'auteur de Takemitsu. À l’écoute de l’inaudible aux éditions L'Harmattan, primé « Coup de Cœur Musique Contemporaine 2010 » de l’Académie Charles Cros, et de Les avatars du piano aux éditions Beauchesne.
 
Depuis 2010, il enregistre pour le label LdN, toujours en concert et avec des prises de son naturelles. Son enregistrement des quatre premiers recueils des Pièces Lyriques de Grieg sur un piano droit Érard de 1867 a été chaleureusement accueilli par la presse qui en loue l’originalité (Ziad Kreidy offre ici non seulement une leçon de clavier absolument magistrale, mais aussi un de ces rares moments de plein bonheur que l'univers du disque, devenu si marchand, nous révèle désormais avec parcimonie, Stéphane Houssier - Appogiaturece CD ressemble à un petit Ovni… une démarche remarquable, Gérard Pangon - Musikzen ; On peut parler de découverte à bien des égards, Péché de classique ; Le geste introverti, d'une grande liberté narrative, pudique et souvent idéalement nuancé… Défi technique et digital, comme interprétatif, sont magistralement relevés, Ernst Van Bek - Classiquenews).